Comme une odeur de passé

Aller en bas

Comme une odeur de passé

Message par Gazsghkull Thrakka le Mer 22 Mai - 20:55

Ce soir, alors que tous les écuyers se réunissent à la taverne pour se raconter leurs exploits dérisoires, le ciel se couvre.
La taverne est cependant bien éclairée, des dizaines de bougies entretenant une ambiance chaleureuse, soutenues en cela par le joyeux brouhaha de la centaine de personnes présentes. (ouais c'est une grosse taverne, tout le monde sait que les ecuyers sont pleins aux as et qu'il peuvent se payer une taverne XXL)
Tout à coup, comme pour calmer leurs ardeurs, un coup de tonnerre assourdissant se fait entendre, instaurant instantanément un silence pesant dans la salle.

Comme pour répondre à ce silence, la porte s'ouvre brusquement, et et le puissant courant d'air qui s'ensuit a tôt fait d'éteindre toutes les bougies, plongeant la salle dans un noir absolu.
Comme un seul homme, tous les écuyers aguerris portèrent la main au pommeau, tandis que les nouvelles recrues filèrent se cacher derrière Merisel comme des chiots appeurés derrière leur mère.

Désapprouvant ce comportement, cette dernière distribua moult coups de pieds tout en fredonnant une incantation de détartrage rectal.

Mokhrad, antique guerrier parmi les guerriers, se tenait prêt, le bouclier brandi et le sabre au clair.
Il se réjouit de l'obsurité empêchant l'assistance de remarquer le filet d'urine qui s'écoulait au bas de ses jambières. L'age et les émotions fortes ne font pas bon ménage.

Derrière eux, le brave Anapathe, se tenait prêt à bondir sur un éventuel blessé... enfin, dès qu'il aurait fini de ramasser ses bandages et d'éponger la teinture d'iode qu'il avait renversé quand tout le monde s'est levé.
Il remarqua une odeur d'urine mais préféra ne pas le signaler, car depuis qu'il avait perdu ce concours de coups de pied dans les bourses avec un vieil ami aujourd'hui disparu, il ne se controlait plus vraiment.

Ashkeer était aussi tendu que son arc, son viel et fidèle arc qui l'avait toujours sorti des situations désespérées, ou tout du moins l'attendait patiemment à l'endroit de sa mort, à chaque voyage depuis la pierre des esprits.

Skulls empoignait fermement sa claymore, prêt à démolir tout ce qui se trouvait devant lui si une menace se profilait.
Même si la menace venait de derrière, il s'en foutait, il démolirait tout ce qui se trouve devant.

Fenoel était aux aguets, lui aussi, l'arc bandé, ne se préocuppant pas du grand "CLAC" qui survint derrière lui, les gémissements qui suivirent le confortaient dans sa première idée : la corde d'Ashkeer avait encore cassé.
Fenoel sourit. Il avait prévenu plusieurs fois déja Ashkeer de changer d'arc. Ce genre d'aventure ne pourrait arriver à un archer consciencieux comme Fenoel qui entretenait amoureusement son arc. D'ailleurs, il se souvint de la fois ou ..CLAC.

Tous regardaient la porte, à l'exception des deux archers qui couinnaient en se tenant le nez et du clerc qui épongeait fébrillement ce qu'il pensait être ses bétises.

Tandis que les secondes s'écoulaient et que les yeux s'habituèrent à l'obscurité, la tension monta d'un cran quand un deuxième éclair tonitruant lézarda le ciel.

L'angoisse devenait palpable, les fronts commencèrent a s'emplir de sueurs froides, tandis que par l'embrasure de la porte, un vent violent transportait une odeur de nostalgie, comme si un vieux souvenir remontait à la surface.

Les secondes s'écoulèrent et le stress devint de plus en plus intense, chacun étant persuadé que l'enfer lui même allait débouler par cette porte.

D'autres secondes s'écoulèrent encore dans le silence le plus complet, à l'exception d'un clerc qui s'écria depuis le fond "Ayé, chuis prêt"

Puis les secondes devinrent des minutes, et finalement, pris de rhumatismes, Mokhrad se décida enfin à aller fermer la porte, tandis que Merisel ralluma toutes les bougies d'un geste nonchalant de la main. Nonchalant, mais puissant, comme en témoigna la grosse marque rouge sur le visage de l'aspirant qui se trouvait sur la trajectoire.

Tandis que tous allaient pousser un soupir de soulagement, ils furent ébahis de trouver au milieu de la sale un étranger.

Réagissant instantanément comme à leur habitude (flaques d'urine et claquages de cordes compris), tous les ecuyers tirent en respect le nouvel arrivant, le sommant de décliner son identité sur le champ.

L'intrus toisa calmement l'assistance, un léger sourire sur les lèvres. Il ne pouvait leur en vouloir pour cet acceuil, il était, c'est vrai, totalement méconnaissable aujourd'hui, même pour ceux qui l'ont cotoyé pendant des années.

Sans laisser paraitre la moindre émotion, il lança calmement "Dégagez, bande de bouffons" puis partit s'installer dans un coin, sur un siège inutilisé depuis des années. (plein de poussière et de toiles d'araignées, sympa les gars)

Tandis qu'il s'assit, laissant subrepticement paraitre une évidente satisfaction, il ne put s'empêcher de constater que toute la salle le dévisageait.

Poussant un soupir d'exaspération, il décida enfin de mettre enfin un terme à cet insoutenable suspense et déclara d'une voix claire :


"P'tain arrêtez d'me mater bande de taffioles!"

Saisissant doucement sa capuche et l'abaissant doucement :

"J'suis des votres les gars, regardez, c'est moi, ....



<TEASER DE FIN FACON 24 H CHRONO>
avatar
Gazsghkull Thrakka

Messages : 45
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 36
Localisation : Devant un écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme une odeur de passé

Message par Merisel Faradhreia le Mer 22 Mai - 21:24

Schtroumpf qui peut, le poète est de retour !!!

(Voir MP)

OKAERINASAI CHUCKY-SAAAAAAAAAAAAAN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
avatar
Merisel Faradhreia

Messages : 223
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 46
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme une odeur de passé

Message par Gazsghkull Thrakka le Mer 22 Mai - 21:48

Rah mais <Censuré> de <Censuré> de nom de <Censuré>
Elle me ruine tout mon effet de surprise avec sa magie télépathique à base de Maiss Haje Pri Vhé.
Et en plus elle m'eternue dessus.
avatar
Gazsghkull Thrakka

Messages : 45
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 36
Localisation : Devant un écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme une odeur de passé

Message par Asarnil le Lun 27 Mai - 12:27

(Elle s'arrange pas avec l'âge elle non plus !)
avatar
Asarnil

Messages : 55
Date d'inscription : 10/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme une odeur de passé

Message par Gazsghkull Thrakka le Mar 28 Mai - 14:25

HEY! Gentil avec Merisel, elle a beau avoir un age suffisant pour foutre le feu au gateau, mais elle a toujours les ptis points les plus sexy du monde.
avatar
Gazsghkull Thrakka

Messages : 45
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 36
Localisation : Devant un écran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme une odeur de passé

Message par Lyzon - Seiiseii le Mar 28 Jan - 14:12

OMG !!! comme dirait la femme-aux-points-les-plus-sexy-du-monde
On parlait d'toi hier soir avec Loulou et Tyha  cheers 
C'que ça m'ferait plaisir de te recroiser !  I love you 
Oui oui j'ai repris DAoC :p
avatar
Lyzon - Seiiseii

Messages : 36
Date d'inscription : 28/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme une odeur de passé

Message par Womgom le Ven 31 Jan - 16:48

Tiens, un Chouchou Very Happy

Womgom

Messages : 9
Date d'inscription : 31/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme une odeur de passé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum